Centenaire des ballets russes  - 31/07/09 - Monaco

28 juillet 2009

 

> Manal

 

Le Principauté de Monaco célèbrera, du 9 juillet 2009 au 25 juillet 2010, le Centenaire des Ballets Russes.

Cette célébration s’ouvre avec l’exposition « Etonne-moi !» Serge Diaghilev et les Ballets Russes, qui se tiendra à la Villa Sauber, l’un des sites du Nouveau Musée National de Monaco (NMNM) du 9 juillet au 27 septembre 2009.

 

Les Ballets Russes et leur fondateur, Serge Diaghilev, restent intimement liés à l’histoire artistique de la Principauté de Monaco. C’est en effet à Monaco, dès 1911, que Diaghilev a transformé ses Ballets Russes (fondés en 1909) en compagnie permanente. Il y a ensuite présenté la première de quelques unes de ses créations mythiques. Enfin, à partir de 1922, il y passa chaque année plusieurs mois d’hiver.

 

Grâce à la générosité de la famille régnante des Grimaldi, au flair du directeur de l’Opéra, Raoul de Gunzburg, et au célèbre Casino, qui ont rendu ces largesses possibles, Monte-Carlo est devenu l’atelier créatif de Diaghilev pendant les années 20.

 

Le génie incontestable de Diaghilev aura certainement été d’avoir su, pour monter ses spectacles, s’entourer des plus grands noms de l’époque : les chorégraphes Michel Fokine, George Balanchine ou Léonide Massine ; les compositeurs Maurice Ravel, Erik Satie ou Igor Stravinsky (avec ses ballets novateurs « L’oiseau de feu » ou « Petrouchka ») ; les danseuses Anna Pavlova, Tamara Karsavina ou Bronislava Nijinska ; les danseurs-chorégraphes Vaslav Nijinski (qui, avec « L’après-midi d’un faune » (1912), révolutionna la pratique de la danse) ou Serge Lifar ; mais aussi des artistes comme Pablo Picasso, André Derain, Michel Larionov, Giorgio de Chirico, Léon Bakst ou Natalia Gontcharova, auteurs de costumes et de décors.

 

L’exposition de la Villa Sauber regroupe nombre de souvenirs de cette époque faste, avec des tableaux, des projets de décors et de costumes, des costumes de scène, des documents personnels relatifs à Diaghilev.

 

Enfin, il faut signaler la présentation, au Sporting d’Hiver, d’un rideau de scène peint par Picasso en 1924 pour le ballet « Le Train Bleu ». Les dimensions de cette œuvre (10m sur 10), prêtée par le Musée du Théâtre du Victoria & Albert Museum de Londres, n’ont pas permis de l’exposer à la Villa Sauber.

La Salle des Arts du Sporting d’Hiver constitue un cadre Art Déco parfaitement adapté à son style.

 

Cette exposition, coproduite par le Nouveau Musée National de Monaco et la Fondation Culturelle Ekaterina de Moscou, voyagera ensuite à la State Tretiakow Gallery de Moscou du 27 octobre 2009 au 25 janvier 2010.

 

 

Informations complémentaires Ballets russes

 

 

© Channel Riviera, 2009. Droits de reproduction & diffusion réservés

 








▲ Revenir au début de la page



© All rights reserved Channel Riviera 2009-2013 
 Publicité - Annonceurs  /  Liens  /  Partenaires - accès  /  Conditions Générales  /  A propos  /  Contact