Moscou, splendeurs des Romanov  - 02/08/09 - Monaco

28 juillet 2009

 

 

> Manal

 

Après le succès, en 2004, de l’exposition « Impérial St Pétersbourg, de Pierre le Grand à Catherine II », le Grimaldi Forum a chargé à nouveau Brigitte de Montclos, spécialiste de la culture russe et déjà commissaire de cette exposition, de prendre en charge l’organisation de la nouvelle manifestation culturelle de prestige de l’été 2009.

 

Alors que la précédente exposition avait abordé l’art sous le règne de l’un des Romanov, Pierre le Grand, celle de cette année tend à montrer en 500 chefs-d’œuvre combien Moscou au XIXème siècle est une véritable capitale artistique  sous le règne des derniers tsars, Alexandre III et Nicolas II.

 

Il importe aussi de montrer combien l’essor de Moscou est lié à la dynastie des Romanov, qui a régné pendant trois cents ans sur la Russie, et dont tous les souverains ont été couronnés dans la cathédrale de la Dormition au Kremlin.

 

La scénographie de l’exposition a été confiée à François Payet, qui avait déjà mis en scène de précédentes expositions remarquées. Dans son dernier opus, il a voulu présenter une authentique atmosphère russe comme cadre aux objets exceptionnels rassemblés par Madame de Montclos et ses conseillers spécialisés.

 

L’exposition est articulée autour de tableaux symboliques de l’époque.

 

Le premier d’entre eux présente une interprétation de la cathédrale de la Dormition, qui sert de cadre aux vêtements et objets liturgiques, ainsi qu’aux habits de cour, utilisés lors du sacre des tsars.

 

Le second tableau, intitulé « le banquet », retrace les fastes de la cour et présente des toilettes d’apparat, ainsi que des vaisselles, cristaux et ornements de table. Il convient de signaler la participation exceptionnelle de la Cristallerie de Baccarat, qui a bien voulu prêter des pièces rares, ainsi que son livre de commandes.

 

Une salle de transition donne des interprétations de l’architecture moscovite. La ville ancienne a disparu dans le grand incendie de 1812 et une nouvelle ville a été reconstruite, qui servira de cadre aux fastes des Romanov.

 

Le troisième tableau présente la joaillerie : les commandes de la cour et de l’aristocratie aux grandes maisons de joaillerie parisiennes, telles que Cartier, Boucheron, Chaumet, étaient nombreuses et fastueuses. Les objets exposés sont tout à fait exceptionnels.

 

Une mention spéciale au clou de l’exposition : les œufs de Fabergé. Viktor Vekselberg, un hiérarque russe a racheté aux héritiers Forbes la prestigieuse collection de huit de ces œufs que Malcolm Forbes avait rassemblée, et qui ne cède en importance qu’aux collections de l’état russe, avec neuf œufs. Il a confié les œufs à sa Fondation Links of Time, qui a bien voulu prêter six de ces chefs-d’œuvre. Il faut noter que le prêt comporte, à la fois, le premier et le dernier des œufs fabriqués par Karl Fabergé.

 

Enfin, un dernier tableau, particulièrement émouvant est consacré à la vie familiale des Romanov. La plupart des photos qui y figurent ont été prises par un précepteur des enfants, qui a pu les emporter quand il a quitté la Russie après le massacre d’Ekaterinbourg.

 

L’exposition se tiendra au Grimaldi Forum du 11 juillet au 13 septembre 2009.

 

 

© Channel Riviera, 2009. Droits de reproduction & diffusion réservés

 








▲ Revenir au début de la page



© All rights reserved Channel Riviera 2009-2013 
 Publicité - Annonceurs  /  Liens  /  Partenaires - accès  /  Conditions Générales  /  A propos  /  Contact