Kyoto-Tokyo au Grimaldi Forum : Des Samouraïs aux Mangas  - 19/07/10 - Monaco

>  18 juillet  2010
>  Manal

 

Le Grimaldi fête cette année ses dix ans d’existence.

A cette occasion, il consacre sa grande fresque estivale au Japon et à l’itinéraire historique et géographique, le Tokaidô, qui relie Kyoto, l’ancienne capitale, à Tokyo, la capitale actuelle.

 

Sous la houlette de Jean-Paul Desroches, conservateur général du Musée Guimet à Paris et commissaire de l’exposition, entouré du scénographe, Bruno Moinard, et des experts du comité scientifique de l’exposition, la presse a pu découvrir en avant-première cet événement.

 

Kyoto représente mille ans d’histoire du Japon, avec l’introduction, au 6ème siècle, du bouddhisme, et l’apparition du bushido, le code de défense de ses valeurs. Toute une société féodale se développe, avec ses moines, ses lettrés, ses samouraïs.

 

En 1605, le shogun (premier ministre) Tokugawa installe sa capitale à Edo, qui deviendra Tokyo, et exige l’hommage des nobles au sein d’une nouvelle société de cour.

 

Après la deuxième guerre mondiale, et les bouleversements profonds qu’elle entraîne, le Japon évolue rapidement vers le modernisme, qu’il soit technique ou culturel. Un phénomène est symptomatique de cette évolution : les mangas, avatar moderne des estampes.

 

L’exposition commence évidemment par une section consacrée à Kyoto, capitale traditionnelle de la spiritualité : elle évoque le bouddhisme, les moines et lettrés, le théâtre classique (‘Nô’), les fêtes populaires (‘Matsuri’), et les samouraïs. On notera la présence de pièces exceptionnelles : statues de divinités tantriques, bouddha tutélaire Amida, calligraphies paravents précieux et fragiles, masques de comédiens Nô.

 

Les samouraïs, guerriers, garants de l’ordre public et détenteurs des rênes du pouvoir, sont porteurs de valeurs qui restent vivantes dans le Japon d’aujourd’hui. Une vaste salle permet de présenter leurs armes, armures et équipements, ainsi que des marionnettes revêtues de leurs tenues somptueuses, avec, en toile de fond, la projection des ‘Sept Samouraïs’, le chef d’œuvre de Kurosawa. Une parenthèse vers la modernité : l’exposition de Kamen Riders, ces casques de motos inspirés des casques de samouraïs ou de personnages de mangas.

 

La deuxième section est consacrée à Edo, la ville des shoguns et du petit peuple. Il s’agit d’évoquer le shogunat, fondé sur le château (à présent disparu) des puissants Tokugawa, au travers d’objets (peintures, vases, porcelaines, laques, etc.) La ville elle-même apparaît dans des estampes dHokusaï et d’Hirushige.

 

La troisième section évoque le Tôkaidô, l’axe de communication entre les deux grandes plaines du Japon, le Kanto et le Kansai, et les deux pôles, Kyôto et Tôkyô, où bat le cœur du pays.

C’est sur cet axe que se concentre toute l’évolution vers le Japon moderne, à l’ombre tutélaire du Mont Fuji, la montagne sacrée par excellence.

La scénographie de l’exposition fait d’ailleurs apparaître en toile de fond la silhouette familière du Fuji, tandis que des vitrines serpentines exposent une série complète des estampes d’Hokusai sur le Fuji.

Les vues du Tôkaidô vont d’estampes anciennes à des photographies modernes.

On  notera que c’est sur cet axe très fréquenté qu’a été installé le Shinkansen, pendant longtemps le train le plus rapide du monde.

 

La quatrième section est Tôkyô, première des agglomérations humaines avec trente-cinq millions d’habitants. C’est à partir de cette nouvelle capitale que le Japon s’est reconstruit après la guerre.

Différents éléments de cette résurrection sont rappelés : l’architecture (de Kenzo Tange à Shigeru Ban), le cinéma (avec des maîtres comme Kurosawa), le monde du manga et de l’animation (et des héros mondiaux tels que Goldorak), les automates et robots, et enfin l’art contemporain japonais.

 

Cette somptueuse exposition sera ou verte au Grimaldi Forum du 14 juillet au 12 septembre 2010.

 

Ecrire à l'auteur

 

Exposition « Kyoto – Tokyo : des Samouraïs aux Mangas »

Du 14 juillet au 12 septembre - Salle Ravel

Infos : Grimaldi Forum 
Billeterie : +377 99 99 20 00

 

Les partenaires

Musée Guimet 

Shibuya International Co.

 

Hôtel Métropole

4, avenue de la Madone
BP 19 – MC 98007 Monaco Cedex
Réservations:+377 93 15 15 35

 

©  Photos – Grimaldi Forum

©  Channel Riviera  2010. Droits de reproduction et de diffusion réservés








▲ Revenir au début de la page



© All rights reserved Channel Riviera 2009-2013 
 Publicité - Annonceurs  /  Liens  /  Partenaires - accès  /  Conditions Générales  /  A propos  /  Contact