Musée Léger : ‘au pays des cercles en action’  - 06/12/11 - Biot

>  4 décembre 2011
>  Manal

Chagall-Léger-Mais quel cirque-bandeau

Sous le thème général du cirque, les Musées nationaux des Alpes maritimes organisent en cette fin d’année une vaste exposition répartie entre le Musée Chagall de Nice et le Musée Léger de Biot.
Le titre général de l’exposition reprend une expression familière de Chagall devant le spectacle du monde : « Mais quel cirque ! ».

M. Maurice Fréchuret, directeur des Musées Nationaux du XXème siècle des Alpes Maritimes a présenté les deux expositions. Une première visite a permis d’admirer les quelque 38 gouaches rassemblées au Musée Chagall dans un accrochage ‘bi-frons’ surprenant, avec l’alternance des œuvres sur les deux faces des cimaises: le visiteur entre dans un monde de couleurs et, arrivé au bout de l’exposition, se retourne vers un monde en noir et blanc. Qui plus est, la présentation est complétée par des photos et des costumes de cirque aimablement prêtés par le docteur Frère, grand collectionneur de tout ce qui touche au cirque.

La deuxième exposition est placée sous le signe de «Léger au pays des cercles en action ». C’est ainsi que l’artiste décrivait le monde du cirque, dont il était un spectateur passionné : pour lui, contrairement à l’environnement habituel de formes à angles droits de la ville moderne, le cirque est un assemblage excitant de cercles, du chapiteau à la piste, des anneaux de jongleurs aux circonvolutions des trapézistes, et ces cercles sont en mouvement constant.

 

Madame Nelly Maillard, conservatrice, et Mademoiselle Diana Gay, conservatrice ajointe, ont donné avec compétence et passion des détails sur les œuvres exposées au Musée Léger, à Biot.

 

« Cirque » est le chef d’œuvre gravé de Léger, entièrement réalisé par l’artiste en 1950 à la demande de Tériade, l’un des grands éditeurs d’art du XXème siècle. Entièrement composé par l’artiste, le livre comprend 113 pages, une couverture illustrée, de nombreuses illustrations en couleur, dont certaines sur double page, et des pages ornées de dessins. Le texte, écrit à la plume après les illustrations, reprend des écrits antérieurs sur le spectacle du cirque, dans un style simple qui retrace les sensations et les émotions de l’artiste.

 

C’est la totalité des pages de ce livre exceptionnel qui sont ainsi exposées dans deux salles aux lumières tamisées, l’ensemble étant particulièrement fragile.

 

L’exposition est complétée par quelques tableaux de grande taille prêtés par le Musée National d’Art Moderne (Beaubourg) sur le même thème.

 

M. Fréchuret a également annoncé qu’une grande exposition d’été était en préparation sur le thème « Exils – Réminiscences et nouveaux mondes ». Elle reprendra évidemment l’expérience de Chagall et de Léger, mais aussi celle d’autres artistes, tels que Mondrian ou Duchamp, exilés avec eux aux Etats-Unis pendant la Seconde Guerre Mondiale.

 

>>Liens sur le même sujet

Musée Chagall « Mais quel cirque ! »

 

Musée National Fernand Léger
Chemin du Val de Pome

F – 06410 Biot

T +33 (0)4 92 91 50 30

 

Musées Nationaux des Alpes-Maritimes

 

>>Crédits des tableaux en exposition


Fernand Léger (1881-1955)

Le Cirque (Le cirque Medrano), 1918

Huile sur toile, 58 x 94,5 cm

Legs de la Baronne Eva Gourgaud en 1965,

Centre Pompidou, Musée national d'art moderne, Centre de Création Industrielle, Paris.

© Adagp, Paris 2011

Crédit photographique : RMN/ Jacques Faujour

 

Fernand Léger (1881-1955)

La Grande Parade sur fond rouge, 1953

Huile sur toile. 114,5 x 156,2 cm

Donation Nadia Léger et Georges Bauquier, 1969. Musée national Fernand Léger

© Adagp, Paris 2011.

Crédit photographique : RMN/ Gérard Blot

 

© Photos Manal

© Channel Riviera. Droits de reproduction et de diffusion réservés








▲ Revenir au début de la page



© All rights reserved Channel Riviera 2009-2013 
 Publicité - Annonceurs  /  Liens  /  Partenaires - accès  /  Conditions Générales  /  A propos  /  Contact