Herschel : les satellites meurent aussi…  - 05/05/13 - Mandelieu-la Napoule

>5 mai 2013

>Paule Elliott

 

Herschel : les satellites meurent aussi…

 

Le 29 avril dernier le satellite Herschel a eu droit à des funérailles flamboyantes après 4 années de bons et loyaux services d'observations scientifiques. Il aura même bénéficié d’une durée de vie supérieure à 10%, grâce au savoir-faire des ingénieurs de Thales Alenia Space. Le satellite a été déplacé sur une orbite de parking autour du soleil où il restera indéfiniment.

 

Le satellite Herschel*, le plus grand télescope spatial de l’infrarouge lointain et du submillimétrique (de 0,1 à 1mm),  a fait partie intégrante de la mission scientifique conjointe Herschel-Planck.  Ces deux satellites, observatoires scientifiques de l’espace, ont été développés pour le compte de l’Agence Spatiale Européenne (ESA), par une équipe industrielle de Thales Alenia Space.

 

Placés en orbite, le14 mai, 2009, à 1,5 millions de km de la terre, les satellites ont concouru au succèsde la mission Herschel-Planck. Herschel aura fourni plus de 25 000 heures de données pour 600 programmes d’observation. Il aura également permis d’avancer dans la compréhension de la naissance des étoiles, de l'évolution des galaxies et de la matière interstellaire, et même de notre système solaire. Parmi ces avancées, on notera celle de l'élaboration  de la carte la plus précise jamais obtenue du rayonnement fossile (rayonnement émis il y a plus de13 milliards d’années). L’observation laisse à présent, place à l’exploitation scientifique de ces données.

 

*Mission nommée d’après l'astronome William Herschel, qui a mis en évidence le rayonnement infrarouge.

 

>>Articles sur le même sujet

Thales Alenia Space : Nouvelles et derniers succès

Visite du Groupe Parlementaire pour l’Espace chez Thales Alenia Space

 

 Thalès Alenia Space puce

>A propos de Thales

Référence mondiale dans les domaines des télécommunications, observation radar et optique de la terre, défense et sécurité, navigation et siciences. Thales Alenia Space a réalisé un chiffre d’affaires de 2, millards d’euros en 2011.  Thales emploie 7500 personnes en France, Italie, Espagne, Allemagne, Belgique et aux Etats-Unis.

 

©Photo ESA

©Channel Riviera 2013. Droits de diffusion et de reproduction réservés.








▲ Revenir au début de la page



© All rights reserved Channel Riviera 2009-2013 
 Publicité - Annonceurs  /  Liens  /  Partenaires - accès  /  Conditions Générales  /  A propos  /  Contact