Fondation Prince Albert II de Monaco : 6ème Cérémonie de Remise des Prix  - 07/10/13 - Monaco

>7 octobre 2013

>Manal

 

 

Fondation Prince Albert II de Monaco : 6ème Cérémonie de Remise des Prix  

La 6ème Cérémonie de Remise des Prix décernés par la Fondation Prince Albert II de Monaco s’est tenue le 30 septembre dernier dans la Salle des Princes du Grimaldi Forum devant nombre de personnalités internationales et un très nombreux public.

 

Le directeur de la Fondation, M. Bernard Fautrier, a ouvert la séance avec une brève présentation multimédia  évoquant les vocations de la Fondation et la part que le Prince prend à ses activités.

Le Prince Souverain a ensuite pris la parole pour rappeler ses ambitions en matière d’écologie et l’importance des actions de la Fondation : 

«L’engagement pour l’environnement est toujours pris entre deux temps. Il faut répondre à l’urgence, mais il faut aussi essayer de voir plus loin. Tenter de ne pas seulement colmater les brèches, mais comprendre les lents mécanismes de la nature et en respecter les rythmes, afin de ne pas reproduire les erreurs du présent. C’est précisément ce que font les trois lauréats.»

 

On notera que les prix sont décernés dans les trois domaines d’actions prioritaires de la Fondation: limiter les effets du changement climatique, préserver la biodiversité, gérer les ressources en eau et lutter contre la désertification.

 

>Cette année, le ‘Prix Biodiversité’ a été attribué au Comité Scientifique pour la Recherche Antarctique (SCAR) (Angleterre), représenté son Président, Jerónimo López-Martínez, qui a déclaré :

« À mesure que nous avons pris conscience de l’importance du changement climatique et de son impact, les preuves du rôle crucial des régions polaires se sont accumulées. Voilà pourquoi nous nous félicitons que ces régions constituent l’un des trois axes prioritaires de la Fondation, que nous remercions. {..} Grâce au Traité sur l’Antarctique, ce territoire est devenu un symbole de paix, de la coopération internationale, de la recherche scientifique et de la protection de l’environnement. »

 

>Le « Prix Eau » a été décerné à John Antony Allan (Angleterre), spécialiste dans l’analyse des ressources en eau dans les régions semi-arides et dirigeant du London Water Research Group du King’s College de Londres, ainsi que de la School of Oriental and African Studies (SOAS). Il a obtenu de nombreuses récompenses dont le Stockholm Water Prize en 2008 et le prix international Environmentalist Award. Il a déclaré :

« Il y a plus de vingt ans de cela, j’ai avancé l’idée que notre sécurité de l’eau était étroitement liée à notre sécurité alimentaire. Si nous pouvons échanger de la nourriture, nous pouvons assurer à la fois notre sécurité alimentaire et en eau. {..} Les consommateurs, c’est-à-dire nous tous, avons un rôle important à jouer simplement en mangeant raisonnablement. {..} Nous avons tous un rôle à jouer dans la sécurité de l'eau. »

 

>Le « Prix Changement Climatique», a été décerné à Jane Lubchenco (USA), docteur spécialisée en biologie marine et scientifique de l’environnement. Elle a occupé jusqu’en février 2013 les fonctions de directrice de l’Administration nationale des études océaniques et atmosphériques (NOAA), agence principale chargée de la météorologie, du climat et des océans aux Etats-Unis. Son travail a été maintes fois récompensé, notamment par le MacArthur « genius » award, 19 doctorats honorifiques, le Heinz Award pour l’Environnement et le prix du Blue Planet. En 2010, elle a été élue « personnalité de l’année » par la revue scientifique internationale Nature. Elle a déclaré :

« Nous savons désormais que le changement climatique n’est pas une lointaine menace mais une réalité, et qu’il ne touche pas seulement des régions reculées comme l’Arctique : nous sommes directement concernés {…} Les océans sont aujourd’hui 30% plus acides qu’il y a 150 ans. {..} L’absorption de CO² par les océans les rend plus acides. Leur acidification rend d’autant plus urgente et cruciale la réduction des émissions mondiales de CO². »

Enfin, la cérémonie de remise des prix s’est terminée sur la projection, en avant-première, du nouveau film de Luc Jacquet, intitulé : ‘Il était une forêt’, consacré à la forêt tropicale, à sa faune et à sa flore, et à son évolution naturelle contrariée par l’activité humaine. Il a réalisé ce film avec le concours de Francis Hallé, botaniste et biologiste, spécialiste de l’architecture des arbres et de l’écologie des forêts.

On rappellera que M. Jacquet a obtenu en 2006 l’Oscar du meilleur film documentaire pour « La Marche de l'empereur»).

 

>>En ouverture, de gauche à droite: Geronimo Lopez Martinez, Jane Lubchenco, il Sovrno e John Anntony Allen(ft.JCVinaj) 



Fondation Prince Albert II de Monaco

Villa Girasole

16, boulevard de Suisse

MC 98000 Monaco

T +377 98 98 44 44

 

© Photos JC Vinaj
© Channel Riviera® 2013. Droits de diffusion et de reproduction réservés








▲ Revenir au début de la page



© All rights reserved Channel Riviera 2009-2013 
 Publicité - Annonceurs  /  Liens  /  Partenaires - accès  /  Conditions Générales  /  A propos  /  Contact