Henri Leroy : "L'esprit de famille, c'est le socle de notre société…"  - 11/02/14 - Mandelieu-la Napoule

>10 février, 2014
>Paule Elliott

 

Henri Leroy : "L'esprit de famille, c'est le socle de notre société…"

 

Le brin de mimosa symbolique à la main, ils étaient cette année près de 3000 mandolociens, à s'être rendus à la traditionnelle cérémonie des vœux dans la salle du Palais des Expositions à Mandelieu,le 17 janvier dernier.. 

Leur maire, Henri Leroy, entouré de son équipe municipale au grand complet, avait à ses côtés le  sénateur et président du Conseil Général, Eric Ciotti, ainsi que Bernard Brochand, le nouveau président de la communauté d'agglomération des Pays de Lérins, et les élus la représentant.

 

Esprit de famille

A son habitude, chiffres à l'appui, Henri Leroy a rendu compte des naissances, des mariages et des nouveaux arrivants de l'année écoulée, l'occasion de rappeler son attachement aux valeurs familiales et aux liens intergénérationnels "…nos aînés sont notre histoire car ils contribuent à éclairer notre chemin".

 

Avant de poursuivre son discours, le maire a déploré ne pouvoir utiliser la liberté de ton habituelle en raison du devoir de réserve dû aux élections prochaines…et de fustiger l'inégalité de la réglementation "qui musèle certains et laisse d'autres en toute impunité divaguer de manière parfois irréaliste, promettant l'impossible en toute démagogie dans une utopie homérique…"; mais "dura lex, sed lex" (la loi est dure, mais c'est la loi).

 

Réalisations

Il a donc énuméré les réalisations de l'année 2013.

Investissements pour la protection de quelque 2000 ha sur la commune; arrivée du bus "Palm Express" dans la zone des Tourrades, espaces verts et nouveaux équipements du Théâtre Robinson; décarbonatation "Cette unité permet de réduire fortement la part de calcaire dans l'eau" ; développement de la fibre optique,  sécurité et dispositifs –caméra infra rouge et vidéo surveillance (-10,71% d'atteintes aux biens de personnes);

Il a également rappelé l'obtention du "Prix Territoria d'Argent", pour la cantine étoilée réalisée en partenariat avec le chef doublement étoilé de l'Oasis, Stéphane Raimbault, Elior, et le Lycée Hôtelier de Nice.

 

Bonne gestion

Et de manifester son inquiétude,

-Sur la situation préoccupante du pays, sa dette, et les pressions fiscales exercées par le gouvernement sur la population, autant que sur la baisse des dotations aux collectivités…

" En 2013 la ville a versé €720.000 pour le fonds d'aide…l'équivalent de 30 emplois que la ville aurait pu réinvestir au bénéfice de ses administrés…" "il serait logique de connaître la destination de ces sommes…"

-Sur la pression immobilière résultant de la loi Duflot dont l'obligation de construction de logements sociaux passe de 20% à 25% sous peine d'amendes record (multipliées par 5) ou même de préemption directe par l'état !  Henri Leroy de préciser que la mairie a entrepris plusieurs actions, conclu des partenariats,  tout en veillant à la qualité du cadre de vie, à une mixité contrôlée et à une accession à la propriété à des prix inférieurs à ceux du marché. Un concours d'architecture a été également lancé.

-Sur l'école et le refus d'application de la loi Peillon du corps enseignant et des parents d'élèves.

"Ces mesures représentaient un coût de €1,5 M". Un compromis est en cours avec l'inspecteur d'académie. "

Les procédures qui paralysent l'action, les normes qui fossilisent la société, les réformes de simplification qui tardent, tandis que la lenteur administrative elle galope!..."

 

"La maladie du temps long est impitoyable et la tendance irréversible"

"A l'heure de la rapidité et de l'instantanéité, la France ralentit alors que les autres pays accélèrent!

"Le temps de la bureaucratie auquel s'ajoute celui des recours prive le peuple d'avancées ambitieuses et fait la part belle aux autres pays...La France se place au 116ème rang sur 142 en termes de complexité administrative! (Global Competitiveness Report)

 

Esprit combattif mais prudent, Henri Leroy a annoncé le budget 2014 voté le 16 décembre dernier avec le maintien de la qualité des prestations publiques sans augmentation des impôts locaux, mais plutôt une diminution des dépenses de 5,8% et un programme d’investissements de €20M.

 

S'il est un maire qui peut se permettre de faire quelques suggestions au gouvernement, c'est bien lui!

Pour mémoire,  le 27 septembre dernier, le Journal du Net publiait le classement annuel: la commune de Mandelieu-La Napoule présentait au 1er janvier 2013 l'endettement le plus faible (€207 /habitant), 6 fois moins par rapport à la moyenne nationale (€1198) pour les communes de + de 20 000 habitants.

 

 

Et pour finir, voici certains de ses vœux:

- "Un  peu moins de lois inutiles ou néfastes et un peu plus de courage à ceux qui nous gouvernent…Vaste programme!"

- "que l'on arrête de bercer le pays de promesses intenables et dénis de réalités... Sortirons-nous de la récession en 2014 sans une réduction drastique des fonctionnements de l'état? Sans révision globale du système social, sans relance de l'économie par l'abaissement des charges de nos outils créateurs de richesse et d'avenir et certainement pas par les "emplois d'avenir", cache-misère de ce déni de réalité…"

-Bonne Année à chacune et chacun au nom de tous les élus…Je vous salue chaleureusement…

BONNE ANNEE A MANDELIEU !

 

Ville de Mandelieu

 

>> Sur le même sujet

Bernard Brochand élu président de la communauté d'agglomération des Pays de Lérins

Théâtre Théâtre Robinson

 

© Photos Paule Elliott – Ville de Mandelieu

© Channel Riviera 2014. Droits de diffusion et de reproduction réservés








▲ Revenir au début de la page



© All rights reserved Channel Riviera 2009-2013 
 Publicité - Annonceurs  /  Liens  /  Partenaires - accès  /  Conditions Générales  /  A propos  /  Contact