Cannes rend hommage à Gilles Jacob  - 20/05/14 - Cannes

>20 mai 2014
>Frédéric Jaubert

 

Cannes rend hommage à Gilles Jacob

 

Moment intime, empli d’émotion, dimanche matin, 18 mai, dans la salle des mariages de l’hôtel de ville de Cannes. A l’issue du traditionnel conseil d’administration du Festival du Film, tenu à Cannes pendant cette soixante-septième édition, David Lisnard avait organisé une surprise à l’intention du Président Gilles Jacob, en présence de Madame la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti.

 

S’adressant à Gilles Jacob, dans un style pétillant, avec autant d’aisance que d’humour, devant un parterre de qualité, cinéphile, conquis et complice, le maire a ouvert le ban en citant Woody Allen : « L’avantage d’être intelligent, déclarait–il,  c’est qu’on peut toujours faire l’imbécile alors que l’inverse est totalement impossible.

Parler du Festival de Cannes,  devait-il poursuivre, c’est immanquablement parler de Gilles Jacob. Et parler de Gilles Jacob, c’est, bien évidemment, parler du Festival de Cannes », rendant ainsi hommage au président qui, à l’époque, a accepté que « le Festival du Film devienne tout simplement le Festival de Cannes ! Homme d’esprit, homme de mots, homme d’image, Gilles Jacob est curieux de tout, cultive les paradoxes et a porté très haut la renommée de Cannes et du cinéma dans le monde entier. »

 

Dans un réel moment d’émotion, qui concrétisait trente-sept ans de franche collaboration entre le Festival et la municipalité, le maire de Cannes a remis au président du Festival de Cannes la Médaille d’or de la Ville de Cannes, alors que Gilles Jacob vient d’être élevé à la dignité de Grand Officier de la Légion d’honneur, lors de la dernière promotion pascale. David Lisnard a rappelé que Gilles Jacob avait déjà adoubé son successeur à la présidence, en la personne de Pierre Lescure, et a également salué le délégué général du Festival, Thierry Frémeaux, tous deux présents dans la salle.

 

Le maire de Cannes a ensuite offert au récipiendaire une image encadrée du Palais des Festivals et des Congrès, faisant ainsi allusion à la proposition de Gilles Jacob, chez notre confrère Nice Matin, de raser le palais actuel pour en construire un flambant neuf à la Pointe Croisette !

« Du passé et de notre amitié, ne faisons point table rase » concluait David Lisnard en offrant encore au président Jacob un recueil inédit de tweets illustrés avant de l’inviter « à écrire le scénario d’une nouvelle vie, de produire le long métrage et d’en réaliser les meilleurs scènes, tout cela dans le plus parfait bonheur Cannois. »

 


Festival de Cannes

 

Ville de Cannes

 

© Photos Frédéric Jaubert

© Channel Riviera 2014. Droits de diffusion et de reproduction réservés








▲ Revenir au début de la page



© All rights reserved Channel Riviera 2009-2013 
 Publicité - Annonceurs  /  Liens  /  Partenaires - accès  /  Conditions Générales  /  A propos  /  Contact