‘Faust’ au Grimaldi Forum : au revoir à l’étoile  - 04/01/15 - Monaco

>4 janvier 2015
>Manal

 

‘Faust’ au Grimaldi Forum : au revoir à l’étoile

 

 

Pour les fêtes de fin d’année 2014, les Ballets de Monte-Carlo ont programmé une nouvelle édition de ‘Faust’, la chorégraphie de 2007 de Jean-Christophe Maillot sur la musique de Liszt

 

La représentation du 31 décembre 2014 marque la fin de la carrière de Bernice Coppieters en tant que danseuse étoile charismatique des Ballets, elle qui a incarné tous les plus grands rôles du répertoire de la compagnie depuis son arrivée en 1991, et qui a décidé, à 44 ans, de raccrocher les chaussons.

 

Bernice Coppieters restera cependant associée à la Compagnie des Ballets de Monte-Carlo : en tant que maître de ballet, elle remontera à Monaco et à l’étranger les œuvres du répertoire de Jean-Christophe aillot et transmettra à d’autres artistes les rôles inoubliables qu’elle a dansés.

 

Comme Bernice l’a écrit : « Il y a un moment où le corps n’a plus la capacité de répondre aux exigences, et donc, je ne veux pas commencer à sortir de scène sans pouvoir être fière de ce que j’ai fait. (Dorénavant), je vais travailler avec le corps des autres danseurs qui sont jeunes, qui ont toutes les capacités, qui ne sont pas encore abîmés, et avec lesquels je vais pouvoir sculpter ».

 

Le ‘Faust’ de Jean-Christophe Maillot est un spectacle puissant à travers lequel le chorégraphe illustre sa capacité exceptionnelle à orchestrer autour de la danse un faisceau de disciplines artistiques. L’œuvre a été récompensée en 2008 par un ‘Prix Benois de la Danse du Meilleur Chorégraphe’.

 

La mise en scène – scénographie de Rolf Sachs, lumières de Maillot lui-même, costumes de Philippe Guillotel  - est grandiose, avec des tableaux rougeoyants, abstraits, sombres et lumineux à la fois, illustrant à merveille  le thème éternel de Faust : le vieillard savant, mais plein de regrets à la fin de sa vie, signe un pacte avec le diable et lui vend son âme pour profiter des plaisirs d’une nouvelle jeunesse. ‘Si jeunesse savait, si vieillesse pouvait’. La riche musique de Liszt est brillamment interprétée par l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo sous la direction de Nicolas Brochot.

 

Stephan Bourgond est Faust, vêtu de blanc grisâtre et fatigué, tandis que sa jeunesse retrouvée redonne du blanc à ses habits. Marguerite, interprétée par Mi Deng tout en timidité, est tout aussi immaculée. Alvaro Prieto est un Méphistophélès tout rouge, tour à tour brutal et insidieux. Enfin, Bernice Coppieters, étroitement serrée dans un long justaucorps noir et pourvue de longs doigts démesurés, incarne la mort dans une prestation hiératique et comme désincarnée. Tout le corps de ballet participe à l’action : diables et diablotins, anges divers, jeunes écervelées séduisant le jeune Faust,…

 

Après une entrée en matière éclatante et quelques lenteurs, on notera deux moments grandioses : d’abord, la nuit de Walpurgis, avec l’orgie organisée par Méphistophélès et ses débauches de danses folles, et surtout, le finale, quand le ténor Donald Litaker sur l’avant-scène et les choristes  de l’Opéra dans les loges latérales viennent compléter l’orchestre et donner toute son ampleur à la musique de Liszt.

 

A la fin du spectacle était organisée, en présence de SAS le Prince Souverain et de SAR la Princesse de Hanovre, une cérémonie pour marquer le départ de Bernice Coppieters : bouquets de fleurs gigantesques, petit discours ému de Jean-Christophe Maillot (plus de vingt ans de collaboration !), tout le corps de ballet en fond de scène et les spectateurs debout dans la salle, applaudissant à tout rompre, Bernice seule face à son public, faisant des révérences profondes et envoyant des baisers, et puis l’apothéose : des canons à confetti et serpentins pétaradant de partout et couvrant la scène et la moitié de la salle de leur neige colorée.

 

Une bien belle fête pour couronner un bien beau spectacle !

 

Les Ballets de Monte-Carlo

 

© Photos Alice Blangero

© Channel Riviera® 2015. Tous droits réservés








▲ Revenir au début de la page



© All rights reserved Channel Riviera 2009-2013 
 Publicité - Annonceurs  /  Liens  /  Partenaires - accès  /  Conditions Générales  /  A propos  /  Contact