Alain Juppé et Eric Ciotti sur l’Île Saint-Honorat  - 14/03/15 - Cannes

>14 mars 2015
>Frédéric Jaubert
 
Alain Juppé et Eric Ciotti sur l’Île Saint-Honorat
 
Alain Juppé s’est rendu à Cannes dans le cadre du MIPIM, congrès réunissant sur la Croisette les professionnels de l’immobilier et de l’aménagement urbain, pour présenter les projets de développement de la ville de Bordeaux dont il est le maire.
 
À cette occasion, il a tenu à se rendre en mairie de Cannes, pour saluer son homologue David Lisnard. 
Ensemble, accompagnés d’Eric Ciotti, Député, Président du Conseil général des Alpes-Maritimes, ils ont ensuite décidé, à titre privé, d’aller visiter l’Abbaye cistercienne Notre-Dame de Lérins, où ils ont été accueillis par le Père Abbé Vladimir Gaudrat.
 
Sur cette île de Saint-Honorat, consacrée à la règle de Saint Benoit « Ora et Labora » et où les moines cultivent la vigne et l’Olivier, ils ont exprimé leur soutien commun et déterminé aux Chrétiens et minorités d’Orient persécutés par les djihadistes.

Alain Juppé et David Lisnard à l’issue de cette visite, ont paraphé un texte dont nous avons extrait les paragraphes suivants : 
« La situation des Chrétiens et des minorités en Orient n’est plus tenable. Le conseil de sécurité de l’ONU, convoqué par la France, le 27 mars prochain, devra passer de l’émotion à la prise d’initiative, de la simple condamnation à un engagement de tous les Etats membres. 
Le temps n’est plus aux discussions. Le temps est à l’action. Nous devons soutenir les Chrétiens d’Orient et toutes les minorités qui, dans leur pays, luttent pour leur survie, leur dignité, leur liberté. Il faut combattre les terroristes là où ils sont aujourd’hui, pour ne pas avoir à le faire demain là où nous sommes.
Mettre en échec l’Etat Islamique, Daech, et autre Boko Haram en Afrique comme en Syrie ou en Irak, est un devoir moral par rapport à ce que nous sommes et ce que nous incarnons dans le monde, mais aussi une nécessité vitale pour nos démocraties. C’est une affaire d’éthique et d’intérêt.

Une alliance de raison doit être concrétisée entre l’Orient et l’Occident pour mettre fin au massacre des innocents, à l’asservissement des femmes et des enfants réduits en esclavage, à la barbarie d’une idéologie qui entend supprimer par les procédés les plus atroces tout ce qui l’a précédée et pourrait lui survivre. 

Les Nations-Unies doivent non seulement parler d’une même voix mais agir d’un même bloc, par tous les moyens dont elles disposent pour stopper la poussée fondamentaliste islamiste. La mise en scène des exécutions d’otages comme de la destruction des monuments et biens culturels appartenant au patrimoine de l’humanité n’entretiennent aucune ambiguïté sur les ambitions mortifères expansionnistes de ces organisations terroristes.

Chaque pas que nous laissons faire aux sectes djihadistes est un échec de civilisation et une menace supplémentaire sur l’Europe, sur la France et tout le monde libre. Toute faiblesse, toute lenteur aujourd’hui se paiera en millions de morts demain.
 L’histoire nous a instruits et, aujourd’hui comme hier, seule une action mondiale, unanime et solidaire, pourra venir à bout des fondamentalistes, rétablir le droit des peuples et des minorités, assurer la paix et la sécurité sur nos territoires. »

Alain Juppé, David Lisnard
 
Abbaye de Lérins
 
>>Sur le même sujet
Les cannois ont fait allégeance à l’Abbé Mitré de Saint-Honorat
 
© Photos Ville de Cannes
© Channel Riviera® 2015. Tous droits réservés








▲ Revenir au début de la page



© All rights reserved Channel Riviera 2009-2013 
 Publicité - Annonceurs  /  Liens  /  Partenaires - accès  /  Conditions Générales  /  A propos  /  Contact