Emmanuel Macron inaugure la 27ème édition du MIPIM  - 15/03/16 - Cannes

>15 mars 2016
>Frédéric Jaubert
 
 
Emmanuel Macron inaugure la 27ème édition du MIPIM
 
La Croisette s’était mise toute en bleu azur pour accueillir Emmanuel Macron venu inaugurer le MIPIM qui se déroulera jusqu’au 18 mars. Pour couper le ruban, le Ministre était accompagné du maire de Cannes, David Lisnard, de Paul Zilk, le président de Reed Midem mais également du député Bernard Brochand, l’ancien maire de Cannes, à présent président de la Communauté du Pays de Lérins.
 
Bernard Brochand en a profité pour préciser qu’il fêtait la seizième édition d’un salon devenu au fil des années l’un des plus importants, tout juste derrière celui du Festival de Cannes.
 
Après s’être longuement entretenu avec les différents responsables des 16 stands du Grand Paris, de Patrick Ollier et des représentants de la Métropole et de la région,  Emmanuel Macron, le ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, a tenu une conférence de presse.
 
Interrogé, bien évidemment, sur la loi travail, Emmanuel Macron a souligné que c’était là « un bon texte qui constituait une avancée avec des choix gradués, destiné à préparer le monde de demain…» Rappelant que le Grand Paris était « le cœur battant de demain » avec ses quatorze zones, et autant de projets structurants.  Le ministre a plaidé la nécessité de « mener bataille » pour doubler la capacité de la capitale à la fois sur le plan  architectural, environnemental et social.  A l’échéance de 2020-2030,  il convient de « structurer la vie de ces territoires », a-t-il poursuivi, insistant sur la participation de l’Etat, des collectivités locales, de la Métropole et aussi de la région pour « bâtir ensemble une ambition et un avenir commun. »
 
Avant d’aller rendre visite aux stands de Londres et du fabuleux show du Grand Istanbul, le ministre terminait cette intervention euphorique en appelant les parisiens et les investisseurs à « la mobilisation de toutes les énergies afin de donner vie à ce deuxième Paris » tout en trouvant des équilibres ; par secteurs et par territoires,  « pour certes accroître la part du gâteau mais « avec l’impératif de négocier pour donner dans ce projet toute la place à l’humain. »
 
 
© Photos Paule Elliott – Frédéric Jaubert
© Channel Riviera® 2016. Tous droits réservés








▲ Revenir au début de la page



© All rights reserved Channel Riviera 2009-2013 
 Publicité - Annonceurs  /  Liens  /  Partenaires - accès  /  Conditions Générales  /  A propos  /  Contact