CRD de Cannes: dix ans d’échanges internationaux, une démarche vers l’excellence, unique en France !  - 29/03/16 - Cannes

>4 avril 2016
>Paule Elliott
 
CRD de Cannes: dix ans d’échanges internationaux, une démarche vers l’excellence, unique en France !
 
Le Conservatoire de Musique et Théâtre de Cannes fête ses dix ans d’échanges internationaux en grande pompe ! Sous la baguette de Marie-Christine Forget et avec le brillant élève violoniste cannois Hubert Touzery dans les 4 Saisons de Vivaldi, l’orchestre à cordes nouvellement créé à Cannes pour cette occasion vient de se produire le 30 mars à Cannes et donnera son prochain concert le 15 avril à Moscou. Cet orchestre, à vocation régionale, est constitué des meilleurs élèves du CRD de Cannes mais aussi de quelques élèves des Conservatoires de Marseille, Toulon et Nice.
 
Voilà dix ans déjà que la Mairie de Cannes et son Conservatoire à Rayonnement Départemental, placé sous la direction du talentueux Alain Pavard jouent leur partition en organisant des échanges uniques en France avec de prestigieux établissements supérieurs d’enseignement de la musique à l’étranger.
 
Ces échanges, qui se sont déroulés successivement avec la Russie, le Canada, le Japon, la Chine, Israël, le Vietnam… permettent aux élèves en fin d’études de se perfectionner auprès de grands professeurs qui leur transmettent leur inestimable savoir-faire.
Et Alain Pavard de préciser qu’au-delà de l’adage, « Les voyages forment la jeunesse », « l’ouverture à la diversité des cultures les amènent à se recentrer sur eux-mêmes dans un souci de perfection et de motivation renforcée pour la suite de leur cursus ».
À ce jour, plus d'une soixantaine d'élèves entre seize et vingt ans et d’une quinzaine de professeurs cannois ont déjà participé à l'un de ces voyages.
 
Pourquoi cette démarche est-elle unique en France ?
Loin du système classique d’échanges de concerts d’élèves ou de professeurs entre villes jumelles d’établissements nationaux, ou même supérieurs tels que Lyon et Paris, le Conservatoire de Cannes a adopté une politique innovante et audacieuse avec la célèbre Académie Gnessine de Moscou.
Ainsi depuis dix ans,  les échanges se sont-ils renouvelés annuellement, tout d’abord avec le Festival International Ars Longa de Moscou qui accueillait élèves et professeurs puis avec la prestigieuse Académie Gnessine.
Il en résulte une triple expérience pédagogique :
·       Les professeurs des deux institutions se croisent pour aller donner des cours et/ou donner un concert, dans l’établissement partenaire.
·       La réciprocité entre élèves russes et cannois fonctionne à merveille !  Les élèves russes sont venus se perfectionner à Cannes tandis que des élèves cannois se déplacent à Moscou.
·       Les élèves cannois et russes se retrouvent souvent les mêmes soirs sur scène lors du Festival International du Jeune Art Russe qui se déroule à Cannes chaque année au mois d’août.
 
En dépit de la baisse des subventions de l’Etat qui s’est nettement désengagé ces dernières années, l’engagement et la volonté de tous les acteurs concernés demeurent : la mairie de Cannes en premier lieu, qui soutient seule le Conservatoire et ses multiples enseignements, puis fort heureusement les partenaires privés qui apportent leur crédit  aux projets spécifiques tels que ces échanges internationaux : le Syndicat d’Initiative de Cannes, des Clubs Lions (Cannet Olivetum, Mimosa, Cannes Côte d’Azur), le Rotary de Grasse, Inner Wheel, des entreprises telles que Thales, des particuliers, l’association des parents d’élèves et surtout celle dénommée « Cannes Appassionata » qui coordonne ces voyages si formateurs pour les élèves. « Sans ces aides précieuses et la motivation de toutes ces personnes, ainsi que le rappelle le directeur du CRD, rien n’aurait pu de réaliser ». Il cite aussi les deux Services des Relations Internationales du Palais des Festivals et de la Ville de Cannes qui ont insufflé ces échanges ». Enfin, il tient à remercier aussi son Adjoint Alain Baldocchi et les professeurs qui ont largement contribué au succès et à la pérennité de ces échanges.
 
Il est également important de rappeler que la carrière du dynamique, mais discret, directeur du Conservatoire n’est pas étrangère à son engagement !
Ancien lauréat du CNSM de Paris, et élève de Maurice André, le Trompette-Solo Alain Pavard a travaillé pendant dix ans en Amérique Latine (Orchestre Symphonique National de Quito en Equateur, Orchestre Philharmonique de Bogota en Colombie, Orchestre Symphonique National de San José au Costa Rica), avant de rejoindre l’Orchestre Régional de Cannes pour un long intérim.
Il s’est ensuite tourné vers la musique de chambre et la pédagogie qu’il a enseignées dans des Universités et Conservatoires latino-américains (et français), avant de fonder l’école de musique de Valbonne (Alpes-Maritimes).
Il a à son actif près d’un millier de concerts et s’est produit dans une vingtaine de pays d’Europe, d’Amérique et d’Asie.
Enfin, il a dirigé successivement depuis plus de trente ans trois conservatoires de musique : Valbonne, Cagnes-sur-Mer et le CRD de Cannes depuis 2002.
 
On pourrait ainsi conclure qu’à Cannes, la passion, l’engagement et la recherche de l’excellence sont les atouts majeurs des acteurs de l’enseignement artistique.
 
De nouveaux sponsors qui pourraient soutenir « Cannes Appassionata » et les brillants élèves musiciens, concertistes de demain, seraient bienvenus car d’autres projets pouvant concerner de plus grandes formations orchestrales d’élèves sont en cours d’élaboration, notamment aux USA et en Chine et 2017 et 2018…
 
Conservatoire de Cannes

© Photos Alain Baldocchi
© Channel Riviera® 2016. Tous droits réservés








▲ Revenir au début de la page



© All rights reserved Channel Riviera 2009-2013 
 Publicité - Annonceurs  /  Liens  /  Partenaires - accès  /  Conditions Générales  /  A propos  /  Contact