Restaurant l’Oasis : 25 ans, et ça valse en trois temps !  - 06/07/16 - Mandelieu-la Napoule

>6 juillet 2016
>Paule Elliott
 
Restaurant l’Oasis : 25 ans, et ça valse en trois temps !
 
Jouant sur le chiffre symbolique de leur fratrie, Stéphane, Antoine et François Raimbault ont concocté pour la presse gastronomique azuréenne, le 2 juin dernier, un déjeuner anniversaire aux saveurs méditerranéennes, orientales et asiatiques.
 
Une trilogie apéritive a ouvert la valse des saveurs : « Oeuf bio mi-coque, mi-brouillé au caviar Krystal, sushi d’huître spéciale papillon au yuzu et escabèche de pistes napouloises ». Elle était accompagnée de champagnes - cuvées brut rosé et Blanc de Blanc, et la cuvée MOF de la maison Duval-Leroy – sélectionnés par le sommelier Pascal Paulze, Meilleur Ouvrier de France.
 
En entrée, traditionnelle « Truffe surprise de l’Oasis » au cœur de foie gras, gelée or au vin de sauternes, en salade d’asperges violettes truffées accompagnée d’un pain maison aux fruits secs ». Ce plat qui figurait déjà sur la carte de Louis Outhier et fut ensuite modernisé avec justesse par Stéphane Raimbault, était sublimé par un sauternes Domaine de l’Alliance 2011.
 
Les saveurs épicées de l’Orient de la « Langouste rose en courte nage au gingembre et citronnelle, cœur de palmier frais et champignon d’ailleurs » étaient atténuées par la touche d’acidité de la citronnelle et rappelaient la parfaite maîtrise des accords du chef Raimbault. Pascal, le sommelier maison, a joué la surprise en accompagnant ce plat d’un saké Cuvée EU 50 de Dassai.
 
Un bel hommage à la Méditerranée et ses produits ensoleillés a suivi: « Filet de veau grillé en habit de pissaladière, sauce raïto, courgette fleur farcie et panisses safranées ».Pour ce plat, Pascal Paulze avait choisi un rouge de Provence, cuvée « Plaisir Solidaire ». Une belle histoire : celle d’une cuvée issue de la vinification de raisins offerts par une trentaine de vignerons, dont le produit de la vente alimente un fonds de solidarité destiné à un vigneron victime d’un aléa climatique.
 
Pour terminer en douceur, pas de fameuse caravane des desserts, mais une dernière valse à trois temps signée François Raimbault : la tradition avec un « Chou renversé aux cerises » ; l’Orient avec « Cubisme gourmand, sorbet umeshu » ; la Méditerranée et sa « Tarte aux pignons 2016, crème glacée au thym ». Succulent !
 
>>D’une simple pension de famille, Louis Outhier avait fait l’un des grands restaurants de France, triplement étoilé par le guide Michelin dès 1970. Il aura ensuite tenu sa maison jusqu’à sa fermeture en 1988.
Après avoir été l’ambassadeur de Louis Outhier au Japon pendant neuf ans, alors qu’il était déjà doublement étoilé au Restaurant Gérard Pangaud à Paris, Stéphane Raimbault, bientôt rejoint par ses deux frères, Antoine et François, relèvera le défi de prendre la succession de l’Oasis avec eux pour en faire cette belle maison familiale aux deux étoiles Michelin depuis 1992… l’histoire continue…longue vie à eux et à leur établissement !
 
>>Sur le même sujet
Restaurant l’Oasis et le trio Raimbault : 20 ans, ça se fête !
Restaurant l’Oasis** à Mandelieu : un patrimoine gastronomique (Vidéo)
Coup double pour Pascal Paulze, sommelier de ‘L’Oasis’
 
Restaurant l’Oasis**
6 Rue Jean Honoré Carle - 06210 LA NAPOULE 
Tel. : +33 (0)4 93 49 95 52
Mail
 
© Photos Paule Elliott
© Channel Riviera® 2016. Tous droits réservés








▲ Revenir au début de la page



© All rights reserved Channel Riviera 2009-2013 
 Publicité - Annonceurs  /  Liens  /  Partenaires - accès  /  Conditions Générales  /  A propos  /  Contact