Monaco Dance Forum : ‘Extremalism’ par le Ballet National de Marseille  - 30/12/16 - Monaco

>30 décembre 2016
>Manal
 
Monaco Dance Forum : ‘Extremalism’ par le Ballet National de Marseille
 
Compagnie de danse fondée en 1972 par Roland Petit, le Ballet National de Marseille a été dirigé pendant 6 ans par Marie-Claude Pietragalla, puis pendant 9 ans par Frédéric Flamand, et enfin, depuis septembre 2014, par le duo artistique formé depuis 20 ans par le chorégraphe italien Emio Greco et le scénographe néerlandais Pieter C. Scholten.
 
Le projet artistique de ces derniers tourne autour de deux thématiques principales : ‘le corps en révolte’ –expression et présence de la danse et du danseur dans la société – et ‘le corps du ballet’ – recherche et développement d’une nouvelle forme de ballet contemporain.
 
Le ballet ‘Extremalism’ est présenté le Ballet National de Marseille, en collaboration avec la compagnie ICKamsterdam, où opéraient précédemment Greco et Scholten. Il traduit ce projet et vise, selon ses créateurs,  à explorer la façon dont l’humanité répond à la crise d’aujourd’hui. Que fait le corps dans une situation extrême ? Comment survit-il dans une situation extrême ? Le nom du ballet est d’ailleurs sous-titré : ‘Le corps en révolte’.
 
Dans un spectacle vif, rapide, à la limite violent, pendant une heure et demie, une trentaine de danseurs surplombés, et parfois enserrés, par un anneau de lumière, bougent, se débattent, se rassemblent, s’accrochent, se tiennent, se séparent, s’unissent, dans une révolte contre le monde hostile.
 
Le décor et les costumes sont minimalistes, comme les mouvements et les évolutions. Les individus s’élancent et se singularisent, mais reprennent toujours leur place dans le groupe : l’unité permet de répondre dans la solidarité à l’urgence et de faire face aux difficultés. La chorégraphie prend par moments des airs de danse tribale, quand les participants sont affublés de masques aux imposants dreadlocks qui leur confèrent un aspect impersonnel dans une ambiance ocrée.
 
L’accompagnement musical composé par le musicien islandais Valgeir Sigurösson passe du classique à l’électronique et sous-tend les impressionnants mouvements d’ensemble.
L’écriture chorégraphique, quant à elle, est surprenante, choquante même, alliant minimalisme des mouvements et situations extrêmes des danseurs, toujours tendus, presque brutaux.
 
Voilà un spectacle exceptionnel, une heureuse surprise, un vrai choc ! A voir absolument, et à suivre…
 
>>En ce moment « La Belle », la nouvelle production de Jean-Christophe Maillot, pour des moments magiques pour ces fêtes !
 
Grimaldi Forum
 
Ballets de Monte-Carlo
 
©  Photos Monaco Dance Forum
© Channel Riviera 2016. Droits de diffusion et de reproduction réservés








▲ Revenir au début de la page



© All rights reserved Channel Riviera 2009-2013 
 Publicité - Annonceurs  /  Liens  /  Partenaires - accès  /  Conditions Générales  /  A propos  /  Contact