‘Les couleurs du bonheur’ : Cocteau reçoit Dufy à Menton  - 29/05/17 - Menton

>29 mai 2017
>Manal
 
‘Les couleurs du bonheur’ : Cocteau reçoit Dufy à Menton
 
Le Musée Cocteau de Menton consacre cette année son exposition de l’été à Raoul Dufy.
 
Il y a une logique manifeste à ce choix. Créé pour abriter la collection exhaustive d’œuvres de Jean Cocteau réunies par Séverin Wunderman, le Musée de Menton accueille cette année une autre collection particulière, celle d’un passionné de Raoul Dufy. Les deux artistes, qui se sont connus et appréciés, ils ont en commun un talent créatif qui a transgressé les frontières classiques, passant du dessin à la peinture, de la céramique à la gravure, du décor de théâtre au projet de textile.
 
Les quelques 300 œuvres diverses présentées sur près de 600 m2 regroupent les thèmes chers à Dufy : régates, concours hippiques, décors de scène, fêtes, paysages, et surtout les fleurs. Mais aussi, la diversité des disciplines artistiques auxquelles il s’est essayé et des courants qui l’ont inspiré. L’exposition et ses œuvres ont été présentées à la presse avec vivacité et compétence par Monsieur Cardozo, assistant de conservation au musée d’art moderne de la ville de Troyes.
 
Né au Havre, Dufy monte vite à Paris, se passionne pour Cézanne, fait des rencontres décisives, dont la découverte de Matisse et du fauvisme, se lie avec Braque, Cocteau, Max Jacob, Picasso, Lhote, expose au Salon des Indépendants
Il développe en peinture son style si particulier de grands aplats de couleur, sur lesquels le dessin noir précise le motif, le tout empreint d’une joie de vivre innée et d’une luminosité qui tient à la transparence des media utilisés, aquarelle ou huile spéciale.
 
Mais son talent le porte aussi vers d’autres activités artistiques.
Guillaume Apollinaire lui demande d’illustrer son recueil de poésies, le ‘Bestiaire ou Cortège d’Orphée’, pour lequel il réalise une série de bois gravés, publiés en 1919 et qui feront date.
 
Jean Cocteau lui demande de réaliser les décors pour une ‘farce’ inspirée par la musique composée par Darius Milhaud à son retour du Brésil et intitulée ‘Le Bœuf sur le Toit’.
 
Le couturier Paul Poiret est séduit par ses bois gravés du ‘Bestiaire’ et lui demande de les adapter à des tissus de mode. Dufy se lance donc dans l’impression sur étoffes, crée sa ‘Petite Usine’, s’intéresse à la tapisserie. Il s’associe avec la maison lyonnaise Bianchini-Férier, et composera quelque 4000 dessins, le plus souvent avec des motifs de fleurs, surtout des roses, stylisées et démesurées, ou en semis et compositions élaborées. Ses œuvres, utilisées par Poiret et d’autres grands couturiers de l’époque, lui valent une place au panthéon de la mode.
 
Dufy s’intéresse aussi à la céramique, s’associe au céramiste catalan Josep Llorens Artigas et réalise avec lui des vases et des ‘jardins de salon’, ainsi qu’une fontaine monumentale pour le Salon des Arts Décoratifs de 1925. Il réactualise aussi en céramique des œuvres antérieures (‘Bestiaire’ ou tissus).
 
A l’occasion de l’Exposition Internationale de 1937, il reçoit commande de la décoration du Pavillon de la Lumière : il réalise en quatre mois ‘La Fée Electricité’, une bande dessinée qui retrace l’aventure du progrès humain, une œuvre gigantesque, un assemblage de 250 panneaux de contreplaqué, qui reste à ce jour la plus grande peinture au monde avec ses 10 mètres de hauteur sur 60 mètres de longueur.
 
Le goût de Dufy pour le Midi et sa lumière remonte à 1933. C’est d’ailleurs dans la région qu’il a fini sa vie :
Installé à Forcalquier, il y est mort et est enterré à Nice-Cimiez. De plus, le première ‘Biennale de Peinture de France’, de Menton, présidée par Henri Matisse, lui avait été consacrée.
 
L’exposition du Musée Cocteau, qui se tiendra du 20 mai au 9 octobre, constitue donc pour Dufy un ‘retour à la maison’ et une merveilleuse occasion de découvrir son talent multiple, divers, mais toujours joyeux et lumineux.
 
Exposition du 20 mai au 9 octobre 2017

Musée Jean Cocteau
 
>> Sur le même sujet
Musée Cocteau de Menton : exposition Cocteau, Matisse, Picasso, méditerranéens
Inauguration du Musée Jean Cocteau à Menton
 
© Photos Manal – Ville de Menton
© Channel Riviera® 2017. Tous droits réservés








▲ Revenir au début de la page



© All rights reserved Channel Riviera 2009-2013 
 Publicité - Annonceurs  /  Liens  /  Partenaires - accès  /  Conditions Générales  /  A propos  /  Contact